Le secteur de l’habitat à l’heure du numérique

Odoo CMS- Exemple d'image flottante

Une réunion de coordination regroupant les représentants de différents organismes et offices relevant du secteur de l’Habitat s’est tenue le 04 janvier dernier au siège de la Direction générale de la Caisse nationale du logement à Alger.

Présidée conjointement par M. Hamid Afra, DG du CNERIB et M. Ahmed Belayat, DG de la CNL, cette rencontre avait pour objet essentiel la réactivation et l’enrichissement du contenu des sites web des organismes du secteur. Au cours de la réunion, les débats et échanges ont porté notamment sur l’adoption d’une démarche commune en vue de susciter des synergies et mutualiser les efforts dans le but d’une numérisation réussie du secteur.

Intervenant au cours de la réunion, M. Ahmed Belayat a souligné que la transition numérique est un défi incontournable pour faciliter l’accès du citoyen au logement.

M. Belayat a relevé que l’option numérisation va modifier en profondeur la manière dont les organismes et institutions du secteur pratiquent leurs métiers et fournissent leurs prestations. Outre la qualité des services numériques développés, le DG de la CNL a insisté sur la nécessité de mutualiser les compétences et ressources tout en renforçant les synergies et complémentarités. Pour M. Belayat, la réussite du projet de numérisation requiert une démarche réfléchie et coordonnée ciblant les besoins et anticipant les impacts, car a- t- il expliqué, il s’agit en définitive d’identifier les éventuels dysfonctionnements et de capitaliser les bonnes pratiques.

Il convient de rappeler ici que cette démarche a été engagée à l’initiative du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, M. Abdelwahid Temmar qui a instruit l’ensemble des organismes relevant de son secteur pour accélérer la numérisation de leurs activités et engager la dématérialisation progressive des procédures et démarches concernant l’acte de bâtir.

M. Abdelwahid Temmar envisage ainsi l’élargissement du champ des opérations électroniques pour inclure tous types de démarches et procédures concernant l’acte de bâtir. M. Temmar a souligné récemment que la numérisation est un passage obligé pour faciliter et alléger les contraintes administratives que rencontrent aussi bien les promoteurs que les citoyens. Le ministre a évoqué dans le même sens la mise en place d’une plateforme électronique permettant, dans un premier temps, d’effectuer des demandes de délivrance de permis de construire, avant s’élargir vers les demandes de «plans de génie civil» et le «traitement des dossiers d’agrément» à distance.

Il convient de rappeler ici que le ministère de l’habitat œuvre, par ailleurs, en coordination avec les services du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire à la numérisation des outils et systèmes de gestion du foncier pour mieux maîtriser le développement urbain et éradiquer la bureaucratie à l'origine du retard accusé dans plusieurs projets et chantiers.

Lundi, 08 janvier 2018